La destination

Le Sud Bourgogne, un véritable concentré premium de Bourgogne

Sur une superficie d’environ 1 200 km2 – soit maximum 1h de trajet entre les deux points les plus éloignés de la destination – le Sud Bourgogne propose un condensé assez rare de l’offre touristique qui caractérise la Bourgogne :

• Les beaux paysages du vignoble mâconnais et ses vins réputés – 7 AOP dont 1 Premier Cru

• Un patrimoine remarquable avec les abbayes de Cluny et Tournus, joyaux de l’art roman, le Pays d’Art et d’Histoire « Entre Cluny et Tournus », la ville de Mâcon et ses 2 000 ans d’histoire, des forteresses de l’époque médiévale bien conservées, des sites préhistoriques d’importance, des personnages emblématiques comme le poète, natif de Mâcon, Alphonse de Lamartine

• Un environnement naturel préservé et l’emblématique Roche de Solutré – Grand Site de France

• Une belle offre de gastronomie avec une concentration de chefs étoilés, de bonnes tables de pays et de produits de terroir

De quoi vivre un vrai séjour bourguignon à l’échelle d’un territoire qui rend ces découvertes accessibles. Le Sud Bourgogne se visite d’ailleurs très bien à vélo ! Bien desservi par le train et parcouru de 145 km d’itinéraires voie bleue, voie verte, le Sud Bourgogne est, depuis toujours, une terre d’itinérance. Les randonneurs ne sont pas en reste, avec plus de 1 000 km de sentiers structurés par de grands itinéraires comme le GR7, le GR76, les chemins de Saint-Jacques de Compostelle ou encore les Chemins d’Assise.

Nos valeurs

La qualité d’accueil

Le calme et la tranquillité

La convivialité

L’authenticité

Les paysages naturels variés

La richesse patrimoniale

Le vignoble et la gastronomie

L’accessibilité

Les piliers de personnalité

# Pilier 1

La destination de l’art roman

#1 Le Jardin Roman

Le département de Saône-et-Loire est surnommé « Jardin Roman ». Plus d’une commune sur deux contient au moins un édifice ecclésiastique roman médiéval. Aucun autre département français ne paraît receler une telle densité.

#2 Des hauts lieux

Un Pays d’Art et d’Histoire « entre Cluny et Tournus », une voie romane

#3 Cluny

L’abbaye de Cluny – épicentre du Moyen-Âge chrétien est une référence absolue de l’art roman.

#4 Tournus

L’abbatiale de Tournus, un des plus prestigieux sanctuaires du premier art roman.


# Pilier 2

Une destination « artiste »

#1 Lamartine

Personnage emblématique – écrivain, poète, historien, politicien – de la destination, il est né à Mâcon et a puisé son inspiration artistique dans les paysages de la destination, notamment à Milly et à Saint-Point où il a vécu.

#2 Les artisans d’art

Surnommé le « pays du geste », le Sud Bourgogne est réputé pour ses artisans d’art qui sont très nombreux à y avoir leurs ateliers, avec des spots et résidences d’artistes. Il s’agit principalement de céramistes.

#3 Le patrimoine séculaire

L’abbatiale de Tournus, un des plus prestigieux sanctuaires du premier art roman. Des abbayes, des églises, des ouvrages religieux qui ont traversé le temps et constituent une source d’inspiration spirituelle et esthétique toujours vivante.


# Pilier 3

Une destination inspirante

#1 Les Vignobles

Vignoble de Bourgogne le plus méridional, le Mâconnais représente 1/4 du vignoble bourguignon et notamment des vins blancs d’exception, mondialement connus. Les crus du Beaujolais ont également élu résidence sur le territoire.

#2 La Gastronomie

Sur ce territoire de 40 km2 se trouvent les restaurants de 10 chefs étoilés, qui témoignent de la richesse de ces terroirs et exprime la qualité gastronomique qui font la réputation de la Bourgogne.

#3 La Saône

La présence de cette rivière, affluent du Rhône, donne un caractère slow et bucolique à cette destination. C’est aussi une voie de navigation douce pour les visiteurs.

#4 La beauté des paysages

La beauté des paysages naturels, l’emblématique Roche de Solutré et les douces vallées viticoles qui l’entoure, les points culminants du Sud Bourgogne (Saint Cyr, Mère Boitier, Mont-Saint-Romain) pour mieux les admirer.


# Pilier 4

la porte des suds

#1 Dans la géographie

La partie la plus méridionale de Bourgogne, là où le raisin mûrit plus tôt et où ont lieu les premières vendanges de Bourgogne, la route vers la Vallée du Rhône et la Provence (l’autoroute du Sud qui relie Paris à Marseille), symbole des vacances.

#2 Dans le climat

2° de différence entre Dijon et Mâcon (640 mm d’eau/ an, par comparaison, Autun, reçoit 1 m d’eau/an), une ambiance plus « sud » qu’ailleurs. La transition vers le sud se sent aussi dans la végétation qui change.

#3 Dans les symboles

La frontière entre le Nord et le Sud de la France, entre la tuile et l’ardoise, la rencontre entre la langue d’oïl et la langue d’oc.

#4 Dans son esprit sud

Un esprit « Sud » qui transparaît dans la mentalité, dans le caractère, dans une certaine jovialité…


# Pilier 5

Une destination de lumière

#1 Destination “photosynthèse”

Cette terre « synthétise » l’énergie lumineuse et les savoirs de Bourgogne.

Ici la lumière magnifie les nuances sur la pierre, sur l’eau, sur le vignoble, sur les vallées. C’est elle qui guide tous les esprits créatifs – les peintres, les céramistes, les photographes, les Instagrameurs.

Partenaire du viticulteur, alliée du paysan, la lumière sublime le terroir et ses produits, elle est source de plaisir et de vitamine D pour les vacanciers.

#2 Rayonnement culturel

C’est le rayonnement de l’ordre de Cluny qui a été, au Moyen-Âge, le symbole du renouveau monastique en Occident, qui a rayonné sur l’Europe de l’Ouest, en groupant sous sa direction un nombre croissant de prieurés et d’abbayes. C’est l’influence historique et artistique de figures comme Lamartine.

#3 Rayonnement économique

Celle du vignoble et des vins du Mâconnais qui s’exportent dans le monde entier, qui participe à la réputation des vins de Bourgogne.